Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:20

712946-affiche-du-film-dream-house-637x0-2.jpg

... ou le film le plus plat de l'année (... voire du siècle)

 

Un soir, je me suis lancé un défi avec une amie: on a été au cinéma du coin et on a choisit un film au hasard !

Par pitié, ne faites jamais ça. Dans la plupart des cas, Vous le regretterez. La preuve: on s'est mis d'accord pour aller voir Dream House de Jim Sheridan (Brothers), avec Daniel Craig (James Booooooond !), Naomi Watts et Rachel Weisz.

  

Pour vous faire une idée, ça c'est la bande annonce:

 

  

 

 

Bon... vous avez vu la bande-annonce. Félicitations, vous avez vu tout le film !

  

Synopsis :

On ne peut pas faire plus simple que la bande annonce. L’histoire paraît compliquée avec cette présentation sommaire (ils nous mettent des pièges pour ne pas tout divulguer en 2m30), mais c’est en fait très simple.

Will Atenton, écrivain de profession, décide de tout quitter pour profiter de sa famille et de sa nouvelle maison qu’il vient d’acheter dans une petite ville tranquille. En faisant les travaux de leur nouvelle maison, le couple et leurs enfants découvrent les indices d’une scène de crime (morceau de piano sinistre: "tin tin tin !!!"). En effet, cinq ans auparavant, une famille a été tuée en ces lieux et aurait été décimée par le patriarche et sans grande surprise, c’est en fait Will Atenton qui a tué sa famille dans cette même maison.

  

 

Et Alors ?

C’était les grandes lignes. Mais, ce qu’on ne vous dit pas, c’est que sa femme et ses enfants sont morts (je ne sais pas quelle drogue il prend, mais elle est balèze). D’ailleurs, monsieur le héros n'est même pas capable de voir que sa superbe maison est en ruine (puis apparemment, ça ne choque personne que ce mec vit dans un squat).

Peter Ward a été reconnu coupable du meurtre de sa femme et de ses deux filles, est devenu fou et a été enfermé en asile. Au bout de cinq années, Peter s’est forgé une nouvelle personnalité («Maintenant, je m'appelle Will Atenton ! c’est carrément plus classe»), a été libéré (ben oui, parce qu'un mec qui pense en être un autre et qui voit des hallucinations a le droit de sortir de l’asile comme ça. ça crève les yeux qu'il est completement guéri !) et retourne vivre dans sa maison.

 

Voila donc... si vous voulez voir Daniel Craig dans un autre rôle que James Bond, allez voir ce Thriller (hum hum …). Mais honnêtement, c’est une pure perte de temps. Il ne se passe rien ! Même quand il est censé y avoir de l’action, c’est plat, sans vie.

D’ailleurs pour la blague, ce film a eu le droit à un budget de 55 millions de dollars. Mais, je ne sais absolument pas où ils sont passés. Avec 8000 euros et deux semaines de tournage, on vous fait le même film.

 

 Dream-house-20-3--copie-1.jpg

 "55 millions de dollars le barbec'... ça fait cher, mais ça vaut le coup ! non ?"

 

J’ai regretté d’avoir payé ma place pour aller voir ce film qui nous fait encore le vieux coup de la "double personnalité". Aucun esprit, aucune originalité, aucune vie.

Le pire, c’est que j’ai raconté ma pénible expérience à Lef Dur et qu'il m’a rit au nez … il n’avait vu que la bande annonce, mais il en savait autant que moi (si ce n’est plus … no comment !).

 

Dream_House_Film.jpg

 "Regarde chérie... ces gens viennent voir notre film. On leur dit ou pas qu'on va les niqués ?"

 

 

 

D'autres avis:

Une fois n’est pas coutume, voila des critiques de spectateurs "allociné":

- « Daniel Craig est fameux...comme toujours; Moi je trouve le scénario bien , meme si certains diront que cela ressemble à d'autres..mais n'est ce pas obligatoire que des histoires se rejoignent quand elles utilisent un meme theme? après chacun ses gouts... »

- « Le mélange des différentes temporalités est sublime, le montage est subtile, ingénieux et de grande qualité, l'histoire du malheur de ce père psychologiquement ravagé traitée de façon très pertinente. Jim Sheridan réalise ici un film proche du film d'auteur, très soigné, où le jeu d'échos et la force des non-dits occupent une place importante. Son film fait mieux que "Trouble Jeu" car il travaille plus en profondeur les personnages. Activez vos neurones (...), activez l'humain sensible qui est en vous, et foncez voir ce "Dream House", il en vaut la peine ! »

 

 

Zang

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens