Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 19:45
UglyAmeicans.jpg
 
Sourisquetout est une personne formidable. Vous ne le connaissez pas ? C'est normal, cher lecteur. Il faut être à un degré haut de « hype attitud » pour côtoyer l'underground absolu. Je tiens tout de même à vous rassurer en vous disant que vous êtes déjà sur la bonne route. La preuve: vous êtes actuellement sur le site du Kamikaze de l'écran. Mais, revenons au sujet. Derrière ce nom étrange qui rappele celui d'un rongeur samouraï se cache le meilleur dealer de séries TV du monde.
Un soir, j'étais sérieusement en manque. Il me fallait une dose de nouveauté. Sourisquetout m'a alors contacté et m'a dit: « tiens, prend ça. C'est de la bonne came » UGLY AMERICANS ! Mais, qu'est-ce que c'est ?, lui demandais-je. C'est pas dangereux ? »
Il s'avérait que « non ». Cette série animée est même conseillée à haute dose, garantie sans overdose.
 
Page-071.jpg
 
Qu'est-ce que ce truc ?
C'est une série animée créée en 2010 et diffusée sur Comedy Central. Il existe deux saisons de 14 épisodes. L'action se déroule dans un New-York alternatif où cohabitent humains et créatures fantastiques. Mark Lilly, un travailleur social au ministère de l'intégration aide les nouveaux immigrants à s'intégrer dans la ville. La mégalopole est une métaphore de l'actuelle cité qui ne dort jamais, avec sa pléthore d'ethnies qui cohabitent et les problèmes socio-économiques auxquels ces populations sont confrontés.
Voilà, vous pouvez déjà voir que c'est un univers décalé avec un léger contenu satirique. La série a des allures de « Futurama » avec son bestiaire impressionant, mais le récit est plus déjanté, plus trash, plus subtil. Oscillant entre le potache et la finesse, chaque épisode possède toutes les qualités pouvant plaire à un large public (des « privates jokes » pour geeks et cinéphiles à un humour plus « grand public »). Bref, ça brille par son inventivité et son originalité. ça défonce les conventions scénaristiques, ça a des allures de séries B, c'est la grande classe.
Côté animation, le style du créateur Devin Clark est agréable à l'oeil grâce à son trait particulier, ses couleurs vives et sa fluidité. La p'tite faiblesse: le mouvement des personnages, étant par moment statique, gêne les blagues visuelles.
 
Conclusion: Regardez la série ! Arrêtez de lire cette article chiant et partez vous divertir en matant de suite « Ugly Americans ».
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans TV
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens