Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 18:00
 
ghost
 
Avec la sortie récente de Eyjafjallajökull avec Dany Boon,Woody Allen qui nous propose Blue Jasmine, sans parler du long métrage qui déchaîne Cannes La vie d'Adèle, mentionnons également Ma vie avec Liberace... Automne 2013 s'annonce plutôt romantique.
 
Si tu n’as pas fait de rencontre hot récemment, n’aie aucune crainte : l’amour apparaît souvent au moment où l’on ne s’y attend pas, alors qui sait… peut-être allez vous rencontrer l’homme/ la femme de votre vie avant la fin de l’année ! Pourquoi pas ?
Les romances au cinéma nous offrent souvent le même schéma et la même soupe de sentiments. Pour ce dossier spécial, nous nous sommes amusés à retrouver les principaux « poncifs » qui reviennent (presque) toujours dans les comédies romantiques. Petit tour d’horizon…
Mais au fait, mais « qu’est-ce que c’est quoi donc un poncif ? » Bande d’ignares, le poncif est un stéréotype fait et refait qui est réutilisé dans de nombreux films du même genre (exemple : Le discours pompeux du méchant de film d’action qui explique ses plans machiavéliques au lieu de tuer le héros)
 
1. Les deux protagonistes viennent de deux univers différents (pauvre/ riche, romantique/ batifoleur, célèbre/ anonyme, américain/ extra-terrestre …)    
 
Ah ça, on aime bien user de ce vieux proverbe : « Les opposés s’attirent ». Ca se comprend. C’est quand même plus excitant de voir deux personnes à l’amour carrément impossible. ça fait surgir les tripes, ça donne des situations rocambolesques. Bref, ça nous émeut. Et puis, il faut aller dans les extrêmes pour pimenter l’histoire. Citons le très classique Titanic, avec Jack, pauvre dessinateur sans le sou et libre comme le vent, et Rose, issue d’une grande famille d’aristocrate et destinée à un mariage arrangé ; Coup De Foudre A Notting Hill, Hugh Grant incarne un humble british anonyme et presque passe-partout, et Julia Robert une actrice hollywoodienne très célèbre… La liste est longue. Le cas le plus connu pour illustrer ce chapitre reste Romeo + Juliette. Montaigu vs Capulet. Tu peux pas test, Shakespeare avait tout compris (même s’il n’avait pas free, mais passons). L’histoire en demeure puissante.
 
titan.jpg
  « Laisse-moi monter Rose … Je t’aime » «  Moi aussi je t’aime, mais tu es pauvre »
 
Ca peut aussi fonctionner sur les caractères propres des protagonistes : dans le très mauvais (S)Ex List, la fille est plutôt du genre romantique et rêve de trouver son grand amour, tandis que son goujat de voisin est plutôt coup d’un soir; le fadasse La Proposition met en scène une patronne peau de vache et son gentil employé bonne poire, très proche de sa famille ; sans oublier Diane Kruger accro à son quotidien plan-plan et Dany Boon en routard aventurier dans l’étonnant Le Plan Parfait. Le résultat ? Un film romantique. Voilà.
 
2. Les protagonistes sont souvent jeunes et beaux    
 
Pourquoi pas des vieux ? Parce que les vieux… bah ça a des rides, des cheveux blancs, des soucis d’incontinence, un dentier en toc, un style vestimentaire pas sexy. Bref, ça ne fait pas rêver. Donc plus ils sont jeunes, mieux c’est. On peut donc viser (large) entre 16 et 35 ans, soit entre la période du lycée, et l’âge adulte à la frontière du quatrième âge (eh oui, à Hollywood, au-delà de 35 ans, t’es vieux, comme dans n’importe quel secteur du monde du travail). Citons Twilight, N’oublie Jamais, Sex Friend, Jeux D’enfants, Sexe Intentions … La liste est longue. Très longue.
 
 
next-period.jpg
 
 
3. Quand ils se rencontrent pour la première fois, c'est soit le coup de foudre... soit à la haine à l'état pur
 
Quand on vous disait que les scénaristes aiment les extrêmes ! Vérifiez-le par vous-même. Le coup classique : les deux personnages se détestent à mort (on ne sait pas trop pourquoi, c’est physique). En général, on peut être sûr à 99% que ça finira par bicher entre eux. Des exemples ? Ca ne manque pas : La Proposition(ils s’aiment à la fin), Six Jours Sept Nuits(ils vivent ensemble à la fin), Vous Avez Un Mess@Ge(de toute façon ils passent tout le film à flirter), Le Journal De Bridget Jones(mais comment résister à Mark Darcy ? Soyons honnêtes.), Orgueil et préjugés(Monsieur Darcy est décidément irrésistible !)…
Ou sinon, vous avez carrément l’inverse. C’est le big coup de foudre. Là, tu sens qu’ils sont fait l’un pour l’autre, et que rien ni personne ne pourra les arrêter, ils sont au taquet. Titanic, Romeo + Juliette, N’oublie jamais, Sur la route de Madison, The Reader, La cité des anges,et même Le Secret De Brokeback Mountain.
 
4. Choisir, c'est aimer
 
Il ne faut pas 1 grand amour… mais 2 pour que ce soit comme dans la vrai vie… enfin c’est ce que le cinéma veut nous faire croire. Là ça marche pour l’homme viril qui doit choisir entre la bombe sans cervelle ou le rat de bibliothèque au regard de feu, mais aussi pour la douce demoiselle en proie avec le macho tombeur de fille et le gentil gars qui n’aime qu’elle… choix cornélien, donc. Imaginez notre angoisse.
Et pour ça, suffit de regarder les différentes aventures de Bridget Jones ou même 40 jours 40 nuits. On peut même vous trouver ça dans La Petite Sirène qui doit choisir entre l’amour de l’océan ou l’amour de l’homme. Audrey Tautou en fait l’expérience dans Hors de Prix, lorsqu’elle doit choisir entre sa position cagole-tout-confort et le gentil et adorable Gad Elmaleh... Car oui, le choix se présente aussi entre une vie toute tracée et l’amour de sa vie ! Dur. Notons la fabuleuse scène de combat entre Daniel et Mark pour conquérir le cœur de Bridget: link    
 
5. La rencontre est un bouleversement du quotidien du (des) personnage(s) principal(aux)
 
Dans les films, les personnages aiment bien le faire ressentir à quel point cette rencontre est on ne peut plus « bouleversifiante« . Dans Coup De Foudre A Rhode Island, Steve Carell est fou amoureux de Juliette Binoche, et ça le torture un max (c’est ballot. Dans le film, la Juliette sort déjà avec le frère). Edouard Baer en perd tous ses moyens quand il retrouve son amour de jeunesse dans Mensonges Et Trahisons Et Plus Si Affinites ; et la cultissime Amélie Poulain alias Audrey Tautou et son carré court nous en fait tout un pataquès en faisant tourner en bourrique le pauvre Nino Quincampoix (Matthieu Kassovitz pour les intimes) dans Le Fabuleux Destin D’Amélie Poulain.
 
hors-de-prix.jpg
  Le pauvre Gad en est tellement toute chose qu’il cherche la porte de sortie…
 
6. Il faut que ça danse, bébé !
 
Après beaucoup (oui, vraiment beaucoup) de visionnages, on a compris que pour que le garçon soit attirant, il a plutôt intérêt à savoir remuer ses petites fesses de beau gosse ! C’est un gage de qualité apparemment (et une idéalisation de l’homme qui vous meurtrie mesdames). Et oui, que ce soit Patrick dans Dirty Dancing, Travolta dans Grease, même la bête dans La Belle Et La Bête, ils ont tous eux leur chance avec la belle dame parce qu’ils savaient danser… les mecs, vous savez quoi faire : « Time of my life » ! Mais si vous ne maîtrisez pas le porté (la dame n’apprécierait sûrement pas que vous la plantiez…), un slow peut faire l’affaire.        
 
     
 
Si même Hugh Grant s’y met, alors…
 
 
7. Au milieu du film, il y en a un qui déçoit l'autre (donc leur amûr est carrément remis en question, tu comprends...)
 
Eh oui ! Les scénaristes s’arrangent toujours pour vous offrir une montagne russe. Rien n’est jamais gagné d’avance ! Vous croyiez que la vie est un long fleuve tranquille ? Que nenni ! Sus aux barrages, aux obstacles de la vie, cette chienne ! Romain Duris dévoile sa véritable identité dans L’arnacoeurà Vanessa Paradis, qui elle-même déçoit Daniel Auteuil sur les choix qu’elle prend dansLa Fille Sur Le Pont, Katherine Heigl est super déçue de l’article de James Marsden qui révèle ses 27 robes, et Ryan Philippe brise le cœur de la jeune et belle Reese Witherspoon dans Sexe Intentions.
Et là, c’est le drame. La vie est une chienne.
 
 kristen-stewart-in-twilight-sad-mood-wide-wallpapers
  Bon là ça se voit pas trop, mais en fait Kirsten est hyper triste.
 
8. … Mais ensuite, tout s'arrange ! (tu vas les voir courir l'un vers l'autre au ralenti, oh yeah)
 
Et oui : c’est LAAAAAAque le mec réalise qu’en fait tout cela n’était qu’un malentendu, et il se rend compte qu’il l’aime, et que merde ! Il faut qu’il lui dise avant qu’elle se barre à l’autre bout de la planète… La fameuse course finale, et là, tu t’accroches à ton accoudoir en te demandant, la sueur coulant sur ton front« Mais mon Dieu, est-ce qu’il va réussir à la rattraper à temps. Oh mon Dieu, non… il faut qu’il la rattrape, MAIS COUUUUUURS PUT*** !!!! » (oui, les émotions intenses peuvent prendre le dessus, surveillez-vous)
On y a droit dans Love Actually, Last Chance for Love, Coup de foudre à Rhode Island, Coup de Foudre à Notting Hill, et même en creusant un peu dans Titanic, Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare.
Quant aux personnages secondaires (parce que les scénaristes ne sont pas des chiens), ils ont aussi droit à une petite compensation. Eux aussi trouvent l’amour. Mais ça… c’est une autre histoire !
 
t-rex.jpg
 « Reviens chéri ! Je t’aimeuuuuurrrg ! »
 
 
 
EN CONCLUSION ?
 
Existe-t-il des films romantiques qui échappent aux poncifs ? Les films respectent malheureusement une série de codes qui « parlent » aux spectateurs, et il n’est généralement pas question de s’en éloigner : puisqu’ils marchent au box-office, pourquoi s’en détourner ? Le public est demandeur malgré le peu de suspense qu’il nous reste. Regarder des films romantiques reste finalement une bonne occasion de s’offrir un bon divertissement pendant 1h30, surtout pour la gente féminine…
 
[Clémentine Samara] Car ne soyons pas naïfs, les dames ne sont pas idiotes au point de confondre réalité et fantasme ! Bien sûr que les femmes savent que l’homme n’ira pas faire un grand show sur la piste de danse (et encore moins dans la rue) pour l’épater, bien sûr qu’elles n’iront jamais flasher subitement sur leur collègue de travail excessivement exaspérant, et évidemment que jamais il ne viendrait à l’idée de ces messieurs d’aller les chercher en courant sur le quai d’une gare (même si on l’a toutes souhaité secrètement). Au même titre que les films d’action, les films romantiques enjolivent le genre et la situation, pour nous aider à nous échapper de cette morne réalité…
 
[Zang] … Cela dit, ces films nous permettent à nous les hommes d’être vu autrement ! Et oui, cela donne aux charmantes demoiselles l’impression que le premier type qui passe est peut-être l’élu de son cœur. En plus, en s’y intéressant un peu, nous pouvons user de ces poncifs pour faire rêver ces dames, (mais honnêtement c’est chaud et vos potes vous regarderons différemment s’ils l’apprennent !).
 
 
 
Zang et Clémentine Samara.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens