Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 22:07

Ectac_Les-Adoptes-Film-de-Melanie-Laurent_03.jpg

 

Synopsis:

Une famille composée de femmes que la vie a souvent bousculée mais qui est parvenue avec le temps à apprivoiser les tumultes. Les hommes ont peu de place dans cette vie et naturellement quand l'une d'entre elle tombe amoureuse tout vacille. L'équilibre est à redéfinir et tout le monde s'y emploie tant bien que mal. Mais le destin ne les laissera souffler que peu de temps avant d'imposer une autre réalité. La famille devra alors tout réapprendre. La mécanique de l'adoption devra à nouveau se mettre en marche forçant chacun à prendre une nouvelle place...

Source allociné

 

Sans en être trop renseignée, j'ai été voir Les adoptés. Choix entièrement dicté par l'actrice à l'affiche, Mélanie Laurent, dont j'aime beaucoup le jeu.

L'histoire est intéressante et étonnante. Ce film est un des rares cas qui ne dit pas toute l'histoire dans le résumé ou dans la bande annonce. Il ouvre donc la possibilité à un étonnement. Il a une ambiance qui porte: intimiste, traitant de thèmes somme toute banals et permet d'offrir une nouvelle vision sur ces derniers. Les thématiques de la famille et de l'amour y sont merveilleusement développées. Loin des cadres habituels et stéréotypés, on ressent d'autant plus les émotions car ils renvoyent à notre propre vie, à notre propre histoire.

Sans en dire trop, ce film aurait très bien pu jouer sur un pathos surfait. Au lieu de cela, le film sonne vrai, est vrai.

Tout au long du film, on reconnaît la pâte d'une réalisatrice féminine. Effectivement, c'est le premier film en tant que réalisatrice de Mélanie Laurent. Celle-ci montre qu'elle n'est pas qu'une excellente actrice mais aussi une réalisatrice très prometteuse. Pourquoi ?

Les plans sont originaux et l'utilisation de flous ou de focus permettent une véritable adhésion émotionnelle. De plus, un peu comme la construction d'un livre, le film se découpe en chapitre, ce qui fait raccord à la profession de Marine, un des personnages centraux de l'histoire. Le montage permet un mélange des points de vue dans une organisation qui porte tout au long du film une plus-valu.

 

En bref, si vous aimez les histoires humaines, à voir et à revoir !

 

Bande annonce :

 

 

 

Aurélie R

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens