Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 08:43

reportage-8532.JPG

 

 

Jeudi 05 juillet 2012:

Le Comic Con' !

Après avoir affronté le RER-convoi à bestiaux où les corps malodorants s'accumulent en abondance et une file d'attente zigzaguante digne d'une attraction Disney, voici que l'équipe du Kamikaze entre dans le sanctuaire geek. L'année 2011 fut certes frileuse, mais celle de 2012 est riche, très riche. Tous les domaines y sont représentés: jeu de rôle, Comics, BD, manga, jeu-vidéo et retro-gaming, figurines, t-shirts et autres produits dérivés. Bienvenue dans l'antre du consumérisme geek à outrance. Ça frôle l'indécence, mais comment y résister. Bien sûr, les stands des marchands ne sont pas la seule attraction. L'exhibition est le maître mot des lieux. Des reconstitutions de films tels que « S.O.S. Fantômes », « Star Wars » ou de séries TV tels que « Stargate » ou « V » décorent l'immense entrepôt du Parc des Expositions.

 

SAM_0071.JPG

 

Vous êtes plutôt BD/comics ? Pas de problème ! L'artist's Alley aligne quelques grands noms de la fabrique Marvel ou DC Comics: Ivan Reis (Aquaman, Green Lantern, Superman), Tony S. Daniel (Batman), Rafael Albuquerque (American Vampire, Batman) ou encore Jorge Molina (Avengers, Captain America, X-Men). Quelques photos personnelles, comics et planches originales dans la poche et c'est reparti ! A Cela s'ajoute un rêve d'enfant: croiser une conférence avec le bienheureux papa des Tortues Ninja,Kevin Eastman. Pour le plaisir des yeux, n'hésitez pas à aller voir les expositions autour des BD « Le Scorpion », « Thorgal » ou « Murena ». Mais, une troupe d'adolescentes hurlent à la mort ! Que se passe-t-il ? Ah non, oublions, le créateur/producteur et les acteurs de la série « Les Frères Scott » sont présents pour une conférence. Passons notre chemin avant de faire un scandale. Se faire lyncher par une meute de fans hystériques n'est pas au programme du jour. Nous faisons un crochet par un ring de catch avant d'arriver dans le coin des gamers. Outre les testeurs fous, des associations de retro-gaming proposent au public d'essayer nos consoles d'antan. Mais, la nouveauté est aussi à l'ordre puisque les stands Nintendo, Namco Bandai Games ou Blizzard font leur promo. Nous découvrons en exclusivité quelques jeux comme « Dead or alive 5 », « Resident Evil 6 », « Tekken Tag Tournament 2» qui font déjà des yeux envieux.

 

SAM_0077.JPG

Sans oublier le tournoi "Starcraft II World Championship" où 16 des meilleurs joueurs français se sont combattus pour une place

au tournoi européen. La gente féminine était representé par un pourcentage d'une joueuse pour dix joueurs (ce qui est déjà un miracle)

 

Après en avoir plein les mirettes et plein les pieds, l'équipe part vers le gros évenement de la journée: la masterclass d'Alexandre Astier, l'illustre papa de « Kaamelott ».

 

La Master-class d'Alexandre Astier:

 

L'attente est rude. Nous n'hésitons pas à pousser la populace pour atteindre des places près de la scène du seigneur Arthur. Mais, le résultat vaut le coup. L'arrivée de l'invité royal est accueillie par les cris et les applaudissements de son public. Malgré le fait qu'il est accueilli tel un dieu libérateur, l'individu reste incroyablement modeste et humble. En passant par des anecdotes amusantes, le créateur de Kaamelott fait découvrir à ses fans les différentes étapes de son travail, à travers les nombreux postes qu’il occupe : acteur, scénariste, réalisateur, compositeur. Le deuxième intérêt (et le plus gros) de la master-class était la révélation de son fameux projet: « Kaamelott Résistance ». Le Kamikaze de l'écran a décidé d'être sympa avec vous. Nous vous dévoilons TOUT.

 

KaamelottResistanceLogoPt.jpg

 

« Kaamelott Résistance » sera de manière sûre un recueil de nouvelles. Il est prévu que le recueil soit complété de dessins et de passages enregistrés par les acteurs. Par la suite, Alexandre Astier et M6 doivent prévoir une adaptation pour la télévision.

Alors, OUI. Kaamelott reviendra certainement à la TV. Avant son projet cinématographique « Kaamelott », Astier souhaitait évoquer les événements qui suivent la fuite du roi Arthur. Mais, le format cinéma lui semblait trop court pour parler de cet événement. Il est donc en discussion pour le lancement d'un nouveau projet TV. En s'appuyant sur des croquis préparatoires, Alexandre Astier dévoile à son public quelques pistes.

(ATTENTION SPOILERS) A la fin de la saison 6, le roi Arthur doit s'exiler à Rome pour échapper au nouveau roi de Logres, Lancelot. Ce dernier va exercer un pouvoir tyrannique sur le royaume. Il n'hésite pas à faire table rase du passé en brulant la table ronde et en pourchassant les chevaliers qui l'occupaient.

Dans « Kaamelott Résistance », Lancelot exerce une dictature où la droiture et l'obeissance sont les règles principales. Les clans autonomes sont démilitarisés et surveillés, les opposants sont arrêtés, un couvre-feu est installé. Chaque personnage va donc devoir choisir son camp: la collaboration, la résistance ou... la glanderie. Cherchant toujours à soudoyer les plus puissants, le roi Loth n'hésite pas à collaborer avec le régime de Lancelot. Plusieurs groupes de résistance pour le renversement du roi tyran vont se créer ou se développer. Ainsi, « les petits pédestres » (Yvain et Gauvain) et « les semi-croustillants » (Perceval, Caradoc et Merlin) restent dévouer à leur ancien suzerain. Perceval et Caradoc décident même de créer un plan « ingénieusement débile » pour attaquer Camelot. Pendant toute la série, ils vont lutter dans la résistance en creusant des galeries souterraines jusqu'au domaine royal afin de l'attaquer par surprise. Leur repaire habituel (la taverne) étant surveillé sans cesse par les soldats blancs de Lancelot, ils décident de se réunir... dans la cour de la taverne.

Bohort décide de devenir un preux chevalier sans peur et sans reproches, tandis que Léodagan et Séli subissent la démilitarisation de leur domaine (la Carmélide). Amoureux de la guerre et de l'autorité, l'ancien beau-père du roi n'aime guère les nouvelles lois de Lancelot et encore moins être enfermé avec sa femme et son père qu'il déteste. Mais, le grand absent de l'opus sera bien évidemment le roi Arthur. Etant exilé à Rome, il n'est pas dans l'intérêt de le voir.

Bref, vous l'avez compris: le prochain opus risque d'être aussi intéressant que les autres. Astier nous promet de l'humour, de l'absurde et du drame. A voir !

Pour des compléments d'information, la master-class est accompagné d'une exposition qui présente les travaux préparatoires et les costumes de « Kaamelott Résistance ». Celle-ci est visible jusqu'au dimanche 8 juillet au Parc des Expositions.

 

 

Lef Dur 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens