Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 18:19
Comme les super-héros sont de sortie cet été, je suis donc allé comme tout le monde au cinéma voir l'immense BATMAN ...
 
Batman 1966 movie
 
Alors là, je m'attaque à du lourd, du très très lourd. Bienvenue à Nanard Land ! Le film est sorti en 1966 et a pris un sacré coup de vieux. Mais à mon humble avis, il devait être tout aussi ridicule à l'époque... une petite recherche de Batman sur Internet et notamment sur le site "YouTube" vous permettra de voir tout un tas de parodies, de photomontages ou encore de blagues au sujet de ce film culte.
 
 
Synopsis :
 
Batman et son petit ami Robin (oui bon ça va, je me chauffe) doivent se battre contre une menace plus terrible que jamais: non pas un, ni deux, ni même trois super méchants, mais belle et bien quatre ! Le Joker, le Pingouin, Catwoman et l'Homme Mystère se sont unis pour conquérir le monde ! Armé d'une machine capable de déshydrater une personne jusqu'à l'état de poussière, ils combinent leurs idées effrayantes (de débilité) pour combattre Batman et Robin.
 
batman-tv-west-02-g  "Sapristi, les gredins nous attaquent"
 
Longtemps avant le « Batman » de Tim Burton en 1989, le « Batman » de Leslie H. Martinson, mettant en scène Adam West et Burt Ward, est une œuvre importante : C'est la première apparition de la chauve-souris sur le grand écran ! Il faut noter également que le film est tiré de la série.
   
Et Alors ?
 
Bon que dire, je ne sais plus par où commencer ... Commençons par les personnages ! Il me semble que c'est là que tout commence
 
Je ferais simple: Batman est un demeuré de première, loin du héros ténébreux que vous avez pu voir récemment au cinéma. Bruce Wayne, que l'on voit sous sa vraie identité vingt minutes dans le film, est un fervent défenseur de l'humanité, à un point tellement extrême qu'il en devient peu crédible. Pour lui, le monde est tel qu'il est et sa mission est de le rendre beau. Même s'il faut passer par citer un ou deux petits discours moralisateurs sur les effets néfastes de l'alcool ou du banditisme, il le fera ! Dure mission pour un habitant de Gotham City constamment dérangé par les pires gredins de la planète, sapristi !
BATMAN = démystifié
 
Son partenaire (non là, pas de blague) est un petit génie. Enfin, c'est ce qu'on cherche à nous faire croire ... Il a un cerveau adapté à celui des ennemis. Pas étonnant que Batman le garde avec lui. Robin déchiffre les énigmes à la perfection par des solutions les plus « tirées par les cheveux » possibles, déjoue les plans des malfrats plus vite que son ombre et anticipe chaque événement.
D'ailleurs, Robin (Dick de son vrai nom, c'est éloquent ?) est censé être le garde du corps de Bruce Wayne. Mais il est épais comme un câble de frein à main, il serait incapable de faire peur à une petite vieille avec sa tête de premier de la classe.
ROBIN = toujours aussi utile
 
l_78087_a45073ce.jpg
"- Youpi ! Batman ! Allons sauver le monde" - "Allons-y, mon chéri !"
  
Bon, je fais un tir groupé pour les super vilains : Le Joker, le Pingouin, la Femme Chat (c'est traduit ainsi dans la version française) et l'Homme Mystère (ou le « Sphinx », seul aspect fidèle au comics) forment ensemble une belle bande de bras cassés. Peu imaginatifs, ils cherchent à tuer le héros de Gotham pas loin de neuf fois durant le film. Seulement, ils utilisent la même méthode: l'attirer dans des pièges dignes de « Bib-Bip et Coyote ». Pas étonnant qu'ils échouent.
 
batmanvillains_27503.jpg  "Craignez-nous, habitants de la terre !... Nous sommes la pire menace mondiale"
 
Le Joker n'est pas drôle, n'est pas aussi sadique qu'on le connait actuellement, n'est pas intelligent et n'est pas le cerveau de l'opération.
le JOKER = insignifiant
 
Le Pingouin n'a pas l'apparence hideuse d'un volatile. Il est réduit à un malade mental un peu moche qui émet des cris de canard et qui fume comme un pompier. Il a racheté un sous-marin nucléaire à l'armée américaine (oui, c'est normal. Dans cet univers, l'armée est une bande d'irresponsables qui vend des armements lourds à des particuliers psychopathes. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter). Montrant qu'il a bon goût, Oswald Cobblepot a imaginer le nouveau design du sous-marin pour le transformer en pingouin géant (sic!). Il dirige une troupe de pirates (look « Barbe-Noire ») avec une nageoire de fer !
le PINGUOIN = 10/20
 
Catwoman ne sert à rien. Elle n'est là que pour séduire Bruce Wayne. La "Belle" (question de point de vue) ne se bat pas, ne se défend pas. Elle préfère se balader avec son chat.
CATWOMAN = inutile
 
L'homme mystère cherche à convaincre tout le monde qu'il est fou en montrant tout un panel de grimaces psychotiques. Il réalise des énigmes plus capilotractées les unes que les autres. Sa mission est claire: Tuer le gentil. Dans le domaine du super-vilain, il gagne sans conteste la palme du sur-jeu.
l'HOMME MYSTERE = RAS   
 19862890.jpg     Superbe maquillage ... tu aurais pu te raser la moustache, Cesar
 
Le bon samaritain est pété d'objets "Batcool". On voit ainsi toute sa panoplie « bat » : La batmobile, le Batcopter, la Batmoto, la Batcorde, le Batzooka (oui oui !!!), mais aussi le batradar, la batceinture, la batcave, la bat-échelle, le bat-spray anti-requins, le batslip ... etc ... ah oui, au fait ... Batman a la police dans la poche. Rien d'étonnant, Batman passe plus de temps au commissariat que chez lui. Il est même un agent assermenté par l'état (quoique plus normal d'autoriser deux illuminés en costume moulant à faire régner la loi). En cas de danger, le commissaire Gordon peut l'appeler avec le fameux téléphone rouge sous la cloche à fromage. Même le président des Etats-Unis d'Amérique peut le contacter via une ligne directe... trop fort !  
ev_batmobile_070517_ssh.jpg
"Mate les jantes chromées. ça claque hein ?!"
   
Niveau « scène absurde », le film est un catalogue: le combat entre Batman et un vieux requin en mousse (n'ayez crainte, il le fait exploser avec le bat-spray anti-requin), la course absurde de Batman avec une bombe de cartoon entre les mains, les combats où les méchants se jettent tout seuls à l'eau, les célèbres onomatopées couleur fluo du type « paf !!!! », « kaboooooom » « vlam », ou encore le sauvetage des Nations Unies. Tout est improbable, mais pourtant on ne décroche pas une seconde de l'action. Pour un tel nanar, il sait garder le spectateur en éveil, peut être parce que son côté Kitch est intriguant ou peut-être pour découvrir quel autre plan débile les super-vilains vont sortir pour éliminer le sauveur de Gotham. Pour ma part, je l'ai regardé sans interruption. Un vrai plaisir.
Bon, gardons les pieds sur terre. Ce film, tourné en pleine Guerre Froide, regorge de messages, certes non pas patriotiques (quoique) mais de message de paix : Il ne faut pas tuer son prochain, il faut unir les peuples, les Russes ne sont pas tous méchants, mais les Américains restent les plus forts ... bref, 1966 !
 
Si vous avez l'occasion, regardez-le ! Vous le trouverez facilement: streaming, plateformes de téléchargements ou même en Blu-ray ou en DVD !
Je vous laisse avec quelques scènes très cultes qui vous donnerons (ou pas) envie de le voir !
 
- Le Requin :
 
 
- L'énigme :
 
- La bombe:

...Comment ça je me suis trompé de film Oo ? « Dark Night Rises » ? Connais pas...

Zang
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Kamikaze de l'écran - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du kamikaze de l'ecran
  • Le blog du kamikaze de l'ecran
  • : "Le Kamikaze de l'écran" est un web-magazine libertaire offrant à l'internaute des avis de plusieurs chroniqueurs sur le cinéma, le jeu vidéo, la littérature, la BD, mais aussi sur les actualités du net. Priorité à la dérision et l'humour.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens